menu

Les gaz renouvelables, de quoi s’agit-il ?

Pour saisir l’importance des gaz renouvelables dans le monde d’aujourd’hui, il est nécessaire de connaître le rôle historique du gaz dans l’approvisionnement énergétique de la Suisse, ainsi que les enjeux en matière d’objectifs climatiques à atteindre à l’horizon 2050.

En effet, autrefois produit dans des usines à gaz, le « gaz de ville », s’est vu remplacé dès le milieu des années 1960 par le gaz naturel. Véritable jalon dans l’histoire de l’industrie gazière.

Aujourd’hui, une nouvelle ère de transition s’est amorcée avec l’arrivée des gaz renouvelables. Afin de répondre aux défis de la transition énergétique, l'Industrie gazière Suisse s'est fixé comme objectif d'atteindre les 30% de gaz renouvelable dans le segment du marché du chauffage d'ici à 2030.

Cette transition doit permettre à l’industrie gazière suisse d’avoir un impact positif sur le bilan CO2 des applications du gaz et d’atteindre l’objectif de neutralité climatique d’ici 2050 visé par le Conseil fédéral.

A terme, le gaz naturel sera donc remplacé par des gaz renouvelables climatiquement neutres, tels que le biogaz, issu de la fermentation anaérobie de la biomasse, ou le méthane de synthèse, produit grâce au développement de la technologie « power-to-gas », qui permet de stocker l’électricité renouvelable produite de manière excédentaire en été pour la réutiliser en hiver.

Afin de profiter pleinement de cette contribution majeure dans le futur énergétique, les gaz renouvelables pourront être exploités à travers l’infrastructure gazière existante, qui pourrait elle-même être reliée de manière optimale aux autres réseaux énergétiques, notamment les réseaux électriques. L’électricité, le gaz, le chauffage et les transports sont aujourd’hui des domaines considérés de manière majoritairement isolée et fonctionnent encore de manière indépendante. Si nous parvenons à les relier de manière intelligente – on parle ici de couplage des secteurs – cela nous offrira des opportunités intéressantes pour intégrer plus efficacement les énergies renouvelables dans les systèmes énergétiques et continuer à réduire les émissions de CO2.

Les gaz renouvelables au niveau romand

Dans ce contexte, les entreprises gazières de la Suisse romande contribuent largement à ces objectifs de neutralité climatique, puisque 8 installations qui réinjectent du biogaz dans le réseau, se trouvent sur territoire romand, pour un total de plus de 35 unités au niveau Suisse. Une installation « power-to-gas » a également été inaugurée à Sion en septembre 2020.